Les indispensables

Ushuaïa

Ushuaïa (qui signifie « baie qui pénètre le couchant » en yámana) est une petite ville d’environ 45 000 habitants. Elle ne possède qu’une avenue principale, San Martín, qui est également le centre de la ville. 
 
La ville la plus australe du monde vous surprendra à plus d'un titre : ses paysages exceptionnels aux couleurs variables à l’infini selon les saisons vous laisseront des souvenirs impérissables. Sa faune unique en fait également une étape inoubliable au cours d'un voyage en Argentine. Vous aurez la sensation d'avoir gagné le bout du monde ! 
 
La capitale de la Terre de Feu est située sur les côtes du Canal de Beagle, au pied du Mont Martial. À la fin du XIXe siècle et jusque dans les années 1940, Ushuaïa étaient une terre de relégation où étaient enfermés les prisonniers politiques et les prisonniers de droit commun. Dans les années 50, elle s’est reconvertie en base navale. 
 
Parc National de la Terre de Feu 
 
Créé en 1960, c’est l’espace naturel protégé le plus austral au monde. D’une étendue de 63 000 hectares, il est situé à 18 km d’Ushuaïa. Il est limité à l’ouest par le mont Olivia, au nord par la chaîne du Beauvoir et au sud par les falaises du Canal de Beagle. 
 
Le Parc National comprend de nombreux lacs et lagunes. Au pied de la montagne Susana se trouve la gare du « Train du bout du Monde ». C’est joli train du début du siècle, reconstitué et qui fut autrefois utilisé par les bagnards. La ligne longe la rivière et, après un arrêt à la Cascade Macarena, il traverse le Parc National de la Terre de Feu.
 
Canal de Beagle
 
Le Canal de Beagle est le plus grand cimetière de bateaux du monde. Il doit son nom au bateau britannique que commanda, lors de sa 2ème mission, le capitaine Fitz Roy (accompagné pour l'occasion du scientifique Charles Darwin). Il relie l'océan Atlantique à l'océan Pacifique et sépare le Chili et l'Argentine dans leur partie la plus australe. On y trouve des fjords, des falaises, des plages, des îles et une très grande concentration d’animaux marins : lions de mer à crinière rousse (îles des Lobos), manchots de Magellan, cormorans, pingouins, canards (îles des Pajaros), etc. À voir également, le Phare des Éclaireurs, construit par des Français et au pied duquel le Monte Cervantes fit naufrage en 1930.